17 décembre 2009

Super Poumons

"Sous-estimé" est un mot qui revient souvent chez les critiques ou les bloggeurs. Souvent, le terme sert à désigner des artistes peu exposés, voire complètement obscurs. Ils ne sont pas tant sous-estimés qu'inconnus du grand public, car ceux qui ont eu vent de leurs exploits ne tarissent pas d'éloges à leur sujet (qui peut sérieusement dire que des gens comme Captain Sensible ou Jack Nitzsche sont sous-estimés ?) A l'inverse, il y a des artistes dont tout le monde connait le nom, mais que personne n'écoute ou ne cite car... [Lire la suite]
Posté par Ernesto Violin à 20:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11 octobre 2009

Mozambique et fandango

Qu'est-ce qu'un grand album ? Qu'est-ce qui rend un album exceptionnel, intemporel ? Souvent, il doit comporter de grandes chansons, de très grandes chansons même, mais ça ne suffit pas. Il faut quelque chose en plus. Tout comme les grandes oeuvres littéraires restent profondément gravées dans l'imaginaire quand on a tourné la dernière page, un grand album doit bâtir un monde qui perdure après l'écoute. La carte d'un pays imaginaire où les chansons seraient placées comme des capitales. Il lui faut posséder une âme, quelque chose qui... [Lire la suite]
10 septembre 2009

Autoportrait de l'artiste en chanteur juif

Le Selfportrait de Dylan est précédé d'une sacrée réputation. Descendu par tous les critiques de l'époque, peu ou pas réhabilité depuis, les articles qui lui sont consacrés ne prennent pas de gants. Les termes autoparodie, manque d'inspiration, ratage, y sont fréquents. Quand on le lance pour la première fois sur sa chaîne, on s'attend presque à entendre un concert de pets ou un morceau de Peter Hammill. Et pourtant. Pourtant c'est peut-être bien l'un de ses meilleurs disques. Trop long, évidemment. Trop dispersé, mais c'est ce qui... [Lire la suite]
Posté par Ernesto Violin à 12:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
10 septembre 2009

J'ai été à-cherchant pour les dauphins dans la mer

Figure emblématique de Greenwich Village, compagnon de route de Dave Van Ronk, Karen Dalton ou Bob Dylan, Fred Neil était un sympathique héroïnomane au baryton inoubliable. Si son oeuvre est aujourd'hui plus ou moins oubliée (à part Everybody's Talking, reprise en version grenadine par Harry Nilsson), il reste l'auteur d'un authentique chef d'oeuvre, cet album éponyme de 1967. Comme beaucoup de chefs d'oeuvre, il contient un morceau raté et inécoutable : l'immonde raga de dix minutes qui clôt l'album. Mais tout le reste vaut de... [Lire la suite]
Posté par Ernesto Violin à 11:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,