09 octobre 2009

Si la boisson ne me tue pas (son souvenir s'en chargera)

Ce bon vieux George Jones. Au pays d'Obama, c'est une légende vivante. Ici, on ne le connaît pas, ou mal. Il n'a pas encore été canonisé par un film hollywoodien. On le voit un peu comme leur Johnny à eux, un plouc, un bouseux. Au look pas possible, paillettes, brillantine et stetson. Sur la pochette de l'album, on a l'impression de voire un pote mafieux à JR Ewings. On imagine que les mains sont moites, que le poil sur le torse sent le cigare et le gin. Son histoire d'amour avec Tammy Wynette a été répandue dans les médias jusqu'à... [Lire la suite]