Une petite pensée pour Thierry Roland, qui aura attendu une victoire de la France pour nous quitter à l'aube du Bloomsday. Ce soir, les Polonais et les Russes passent en quart. Et Leopold Bloom retrouve le jeune Dedalus dans un bordel, comme tous les ans, pour notre plus grand bonheur.