La logique n'a pas été respectée au premier tour afin d'entretenir le suspense, mais les choses sérieuses commencent enfin dans le groupe B. Les matchs d'aujourd'hui seront moins frileux que les premiers : deux équipes catholiques ou en partie catholiques jouent leur peau, purement et simplement.

Danemark 1 - 4 Portugal

Comme le titraient les journaux sérieux, le Danemark "pourrait bien" créer la surprise, tout comme un astéroïde "pourrait bien" s'écraser sur la terre d'ici demain. La vie est incertaine, nous tenons à peu de choses. Christiano Ronaldo prend pour la première fois conscience de sa condition humaine tragique et sort le match de sa vie, épaulé par Pepe, auteur de deux passes décisives.

Pays-Bas 3 - 2 Allemagne


Peu réalistes au premier match, les Pays-Bas rectifient le(s) tir(s) malgré une ambiance malsaine dans la sélection, face à une Allemagne solidaire mais complètement dépassée par l'enjeu. Les quatre équipes finissent la journée à 3 points.